Certaines menaces sont prévisibles mais pas les méningites

Petit enfant debout près d'un placard de cuisine ouvert, dans une cuisine avec des armoires bleues, texte sur l'image.

Faire face aux méningites à méningocoque : nos conseils

Je pense être face à une méningite à méningocoque, que dois-je faire ?

Vous ou votre enfant avez des symptômes qui pourraient faire penser à une méningite à méningocoque ? Contactez votre médecin traitant ou les secours (15 ou 112).1

En présence de symptômes d’une méningite à méningocoque, une hospitalisation est indispensable.1,2 Le médecin va examiner la personne malade et réaliser une ponction lombaire, c’est-à-dire qu’il va prélever un peu de liquide céphalorachidien au niveau de la colonne vertébrale et ce liquide va être analysé.1


Selon les cas, d’autres examens peuvent être nécessaires :

  • Des analyses de sang (bilan biologique, hémocultures, dépistage du VIH…)
  • Dans un deuxième temps :
    • Un électroencéphalogramme (examen qui enregistre les signaux électriques émis par le cerveau à l'aide de capteurs placés sur le cuir chevelu)
    • Un scanner (examen radiologique indolore, utilisant les rayons X)
    • Une IRM du cerveau (une imagerie par résonance magnétique - IRM -  est un examen de radiologie qui utilise un appareil émettant des ondes électromagnétiques, grâce à un gros aimant).1

Calendrier vaccinal

Indiquez une date de naissance pour obtenir le calendrier vaccinal correspondant.

Exemple de date : 28/12/2022

Vaccination : êtes-vous à jour ?

2024

calendrier simplifié des vaccinations

Voici les vaccinations à réaliser en fonction de la date de naissance indiquée :

Calendrier vaccinal

Voici les vaccinations à réaliser en fonction de la date de naissance indiquée :

Vaccinations à effectuer
Vaccinations à prévoir
Age et date de vaccination theorique
2 mois
3 mois
4 mois
5 mois
11 mois
12 mois
16-18 mois
6 ans
11-13 ans
14 ans
25 ans
45 ans
65 ans et +
DTP

Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTP)

Les rappels de l’adulte sont recommandés à âges fixes soit 25, 45, 65 ans et ensuite tous les dix ans.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Tous les 10 ans
Coqueluche

Coqueluche

Le rappel de l’adulte contre la coqueluche se fait à 25 ans avec rattrapage possible jusqu’à 39 ans. La vaccination contre la coqueluche de la femme enceinte dès le 2º trimestre de grossesse est recommandée pour protéger son nourrisson.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Hib

Haemophilus Influenzae de type b (Hib)

Pour les enfants n’ayant pas été vaccinés avant 6 mois, un rattrapage vaccinal peut être effectué jusqu’à l’âge de 5 ans avec le vaccin monovalent (1 à 3 doses selon l’âge).

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Hépatite B

Hépatite B

Si la vaccination n’a pas été effectuée au cours de la 1re année de vie, elle peut être réalisée jusqu’à 15 ans inclus. À partir de 16 ans, elle est recommandée uniquement chez les personnes exposées au risque d’hépatite B.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Pneumocoque

Pneumocoque

Au-delà de 24 mois, cette vaccination est recommandée chez l’enfant et l’adulte à risque.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
ROR

Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR)

Pour les personnes nées à partir de 1980, être à jour signifie avoir eu deux doses de vaccin.

Obligatoire
Obligatoire
Méningocoque C

Méningocoque C

À partir de l’âge de 12 mois et jusqu’à l’âge de 24 ans inclus, une dose unique est recommandée pour ceux qui ne sont pas déjà vaccinés.

Obligatoire
Obligatoire
Rotavirus

Rotavirus

Recommandé à tous les nourrissons à partir de 2 mois. Deux à trois doses (par voie orale) sont nécessaires selon le vaccin.

Non obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
Méningocoque B

Méningocoque B

Un rattrapage est possible jusqu’à l’âge de 2 ans pour les nourrissons n’ayant pas reçu les trois doses de vaccins recommandées à 3, 5 et 12 mois.

Non obligatoire
Non obligatoire
Non obligatoire
HPV

Papillomavirus humain (HPV)

La vaccination est recommandée chez les filles et les garçons âgées de 11 à 14 ans avec un rattrapage jusqu’à 19 ans inclus. De plus, la vaccination est recommandée aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) jusqu’à l’âge de 26 ans.

Non obligatoire
Non obligatoire
Grippe

Grippe

La vaccination est recommandée, chaque année, notamment pour les personnes à risque de complications : les personnes âgées de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques dont les enfants à partir de 6 mois, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité (IMC>40 kg m²). La vaccination contre la grippe sera désormais proposée à tous les enfants de 2 à 17 ans.

Tous les ans
Covid-19

Covid-19

En automne, en plus des personnes à risque ciblées par la vaccination contre la grippe, les personnes atteintes de troubles psychiatriques, de démence ou de trisomie 21 sont également ciblées pour la vaccination contre le Covid-19
Au printemps, la vaccination est recommandée pour les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et USLD, et les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge.

Tous les ans
Zona

Zona

La vaccination est recommandée chez les personnes âgées de 65 à 74 ans inclus.

Non obligatoire
Vaccinations obligatoires pour les nourrissons

Vos témoignages

Quel est le traitement des méningites à méningocoque ?

Les méningites à méningocoque doivent être traitées en urgence par des antibiotiques. Ce traitement a pour objectif d’éviter les complications, voire le décès.1

Si on vous diagnostique une méningite à méningocoque, les médecins pourront proposer un traitement antibiotique aux personnes qui ont été en contact rapproché avec vous au cours des jours précédant votre hospitalisation. Ce traitement vise à prévenir la survenue d'un nouveau cas dans votre entourage.3

Un homme en blouse blanche souriant, penché contre un mur rouge.

Comment se protéger des méningites à méningocoque ?

Les méningites à méningocoque peuvent se transmettre d’une personne à l’autre.2 Si vous vivez avec une personne atteinte d'une méningite à méningocoque, il est important de :

Demander à votre médecin si vous devez prendre des antibiotiques
Demander à votre médecin si vous devez prendre des antibiotiques
Vous laver les mains fréquemment, en particulier avant de manger
Vous laver les mains fréquemment, en particulier avant de manger
Éviter tout contact étroit avec la personne malade. Ne partagez pas les verres, les brosses à dents, etc. (3)

Éviter les contacts étroits et prolongés avec la personne malade. Ne partagez pas les verres, les brosses à dents, etc.2

Des moyens de prévention existent.

Parlez-en à votre professionnel de santé.

Vos témoignages

Femme aux cheveux courts bruns, portant un sweat à capuche vert, assise pour une interview vidéo avec logo aufeminin en haut à droite.

Témoignage d’Emilie Sougey

Patiente ayant contracté une méningite à méningocoque “J’ai réappris à marcher, j’ai réappris à vivre avec les séquelles. J’ai fait le deuil petit à petit de celle que j’aurais pu être.”

10
10

Connaissez-vous vraiment les méningites à méningocoque :

Pour le savoir, testez vos connaissances à travers ce quiz !

1 sur 9

Bravo !

Vous avez un score de : 5/9

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances, rendez-vous sur la page dédiée aux méningites à méningocoque.